< "Une éclatante aisance"

« Au premier air d’alto fait immédiatement suite le premier air de soprano, Ich folge dir gleichfalls mit freudigen Schritten : la soprano Marie Perbost y apparut d’emblée d’une éclatante aisance – voix généreuse et lumineuse, mêlant délicatesse et puissance, sans doute un peu extérieure dans ce premier air (seul moment de la soirée sur un tempo rappelant Goebel : compliments aux deux flûtes émérites qui doublaient l’air sur ce tempo si vif), beaucoup plus émouvante, et toujours aussi lumineuse, dans le second air de soprano, le dernier de la Passion : irrésistible Zerfliesse, mein Herz – le premier hautbois, Neven Lesage, d’une singulière et remarquable présence tout au long de l’ouvrage, y tenait avec éloquence l’envoûtante partie de hautbois da caccia. »

Passion selon saint Jean, Cathédrale Notre-Dame de Paris, mars 2016